AfriqueActu.radio

Kenya - le paysage médiatique fortement impacté par Internet et le digital

Rédigé le 30/07/2019
RENAUD KOBIA


Le paysage médiatique kényan fortement impacté par Internet et le digital. @fr.dreamstime.com

 

L’impact du digital et de la pénétration d’internet se ressent de plus en plus sur le paysage médiatique kényan. Depuis quelques années, de nouvelles entreprises ont été lancées dans les secteurs de la presse en ligne et de l’audiovisuel. Ce dynamisme de la presse locale a fait l’objet d’un rapport publié récemment par TIFA Research et Reelforge.


 

Source agenceecofin.com

Selon les deux cabinets d’études, spécialistes des marchés est-africains, après l’avènement de changements comme la migration vers la télévision numérique, le paysage médiatique kényan est totalement différent de ce à quoi il ressemblait il y a 4 ans.

Premièrement, entre 2015 et 2019, le nombre de chaînes de télévision a augmenté, passant de 9 à 68. Cet accroissement a également été observé au niveau du nombre des radios qui sont passées de 120 à 173 sur la même période. Durant ces 4 années, 22 nouveaux sites d’actualité ont été lancés.

Seulement, si le numérique a facilité le lancement de nouveaux médias, en termes d’audiences, il a créé d’importants changements au niveau des préférences.

Selon les données des autorités kényanes, l'audience de la radio est passée  de 92% en 2017 à 66% en 2019. La radio est restée le média le plus consommé au Kenya, mais son avance sur la télévision s’érode de plus en plus.

Dans le même temps, les services en ligne tels que les sites d’information et les services de streaming et de vidéo à la demande pourraient venir précipiter la descente aux enfers de la radio.

Rien d’étonnant pour un pays dont le nombre d'internautes est passé de 16,4 millions en 2014 à 45,7 millions en 2018, selon les autorités.

 

Ps : le titre et le sont chapeau sont de la rédaction