AfriqueActu.radio

Nigeria - le CJP demande la levée de la suspension de Jay FM

Rédigé le 25/03/2019
RENAUD KOBIA


Logo Jay Fm. ©twitter.com

 

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a récemment demandé aux autorités nigérianes de lever la suspension infligée à la radio Jay FM. Pour rappel, le 1er mars 2019, la Commission nigériane de radiodiffusion (NBC) avait demandé à la radio privée de fermer ses portes, pour une durée indéterminée.


 

Le régulateur de l’audiovisuel du géant continental, accuse la station de radio située dans l’état du Plateau (12ème plus grand état du pays), de violation du code nigérian de radiodiffusion.

Jay FM aurait, selon les autorités, exacerbé les tensions observées durant la période électorale de la dernière présidentielle. Conséquence, des employés de la radio auraient été arrêtés et interrogés par les services de renseignement du pays.

Cette situation a suscité une réaction de la CPJ (association à but non lucratif ayant pour objet d'observer les abus contre la presse et promouvoir la liberté de la presse à travers le monde) dont la coordinatrice pour l’Afrique Angela Quintal a déclaré je cite : « Le régulateur nigérian de radiodiffusion devrait immédiatement permettre à Jay FM de reprendre la diffusion de ses programmes et les services de renseignement, devraient cesser de harceler les journalistes.»

Une rencontre est prévue entre les autorités et les promoteurs de la radio afin de trouver une solution à cette situation.