AfriqueActu.radio

Somalie - Un journaliste radio assassiné

Rédigé le 06/11/2018
RENAUD KOBIA


Abdullahi Mire Hashi le journaliste somalien assassiné ©hornobserver.com


 

Abdullahi Mire Hashi a été abattu le 27 octobre dernier par deux hommes armés non identifiés dans la ville d’Elasha Biyaha, à environ 17 km de Mogadiscio, la capitale somalienne. Le meurtre de ce journaliste vient s’ajouter à  la longue liste des crimes commis contre les hommes de média dans ce pays de la corne de l’Afrique.


 

Selon les témoignages recueillis sur place, c’est à la sortie de la prière de l’après-midi, qu’Abdullahi Mire Hashi, producteur et animateur d’une émission quotidienne intitulée « This Morning on Darul Sunnah »,  diffusée sur la station de radio privée Darul Sunna a été abattu.                                                                                                         

La ville d’Elasha Biyaha,  ou travaillait ce journaliste se trouve dans une région peu sûre. Une base militaire de  la Mission de l’Union africaine(UA) en Somalie, y a même été le théâtre récemment d’attaques perpétrées par la milice Al-Shabaab, qui selon certains témoignages, serait responsable du meurtre de ce journaliste.                      

Le gouvernement somalien qui a condamné ce crime, l’assimile à un attentat terroriste.                                                                                                             

La Somalie est l’un des pays les plus dangereux au monde pour les journalistes.               

Au cours des quatre dernières années, le pays a dépassé l’indice de l’impunité du Comité pour la protection des journalistes(CPJ), qui met en lumière les pays où les journalistes sont tués et leurs meurtriers libérés. L’indice 2018 montre que 25 journalistes ont été assassinés en toute impunité entre le 1er septembre 2008 et le 31 août 2018.