AfriqueActu.radio

Egypte – Une web radio dédiée aux femmes divorcées crève l’audimat

Rédigé le 08/05/2018
RENAUD KOBIA


©hotamr.deviantart.com


 

Motalakat radio (radio pour les divorcées en arabe) est une station en ligne qui très vite a connu le succès. En quelques mois, elle a conquis plusieurs milliers d’auditrices non seulement en Egypte, mais aussi dans d’autres pays maghrébin et du Proche-Orient.                          

 


Fondé par Mahassen Saber, administratrice d’un blog baptisé "Je veux divorcer" qui traite de sujets relatifs aux divorces dans la société égyptienne, la Radio pour les divorcées est en ligne depuis fin 2014.

Avec des émissions telles que "Vous qui êtes incomprises" ou "Le journal d'un divorcé", mais aussi des programmes encourageant les femmes à ne pas se diriger trop vite vers une séparation comme "Avant de dire je divorce", Motalakat radio compte aujourd’hui 15000 auditrices non seulement en Egypte, mais aussi au Maroc et au Liban.

Les objectifs de cette radio selon son initiatrice qui elle-même est divorcée, sont de combattre les préjugés, attirer toutes celles qui envisagent le divorce et celles qui ont des problèmes après une séparation car selon elle, la société égyptienne fait porter à la femme la plus grande part de responsabilité dans le divorce. Grace à Motalakat radio, Ces femmes répudiées, voire marginalisées, trouvent pour la première fois en Egypte, un espace d’expression.

Il faut savoir que le divorce est en constante augmentation en Egypte, où un couple se sépare toutes les six minutes selon des statistiques officielles.

Depuis 2000, les Egyptiennes ont obtenu le droit de demander le divorce, mais doivent en échange abandonner tous leurs droits financiers et rendre la dot apportée par le mari.

L’équipe de la Radio pour les divorcées est constituée d’une quinzaine de femmes, la plupart des divorcées, venues des quatre coins du pays.