AfriqueActu.radio

MAROC - Propos misogynes sur Radio Mars : le PAM dénonce au Parlement

Rédigé le 31/08/2019
Radio Afrique Actu


Les propos rétrogrades et misogynes de l’animateur Adil El Omari sur les ondes de Radio Mars à l’encontre d’une auditrice suscite toujours indignation et colère. Par Yasmine El Khamlichi @source Maroc Diplomatique 


Lors de la séance hebdomadaire des questions orales du lundi 8 juillet à la Chambre des représentants, le groupe parlementaire du PAM a dénoncé avec force les dérives de l’animateur.

 

Les propos rétrogrades et misogynes de l’animateur Adil El Omari sur les ondes de Radio Mars l’encontre d’une auditrice suscitent toujours indignation et colère. La polémique s’invite au Parlement. Lors de la séance hebdomadaire des questions orales du lundi 8 juillet à la Chambre des représentants, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a dénoncé avec force les dérives de l’animateur.

Ibtissam Azzaoui, députée parlementaire et membre du Bureau Politique du PAM, réaffirme la position du parti du tracteur dans une déclaration à Maroc diplomatique. « Ce sont des propos non dignes d’un journaliste et d’un média qui se respectent. La HACA devrait prendre les mesures nécessaires pour que les médias soient attentifs à l’image qu’ils véhiculent de la femme marocaine, surtout que le Maroc déploie de grands efforts dans l’instauration de la parité », s’indigne-t-elle.

Les propos très insultants de l’animateur ont provoqué également l’ire des associations féministes, notamment, l’Association démocratique des femmes marocaines (ADFM) qui estime que ces déclarations « contribuent de manière significative à la promotion et à l’acceptation des stéréotypes et de la violence à l’égard des femmes ». L’ADFM a ainsi saisi la HACA et réclame de « prendre les mesures appropriées pour lutter contre ce genre de rhétorique affectant la dignité et la citoyenneté des femmes ».

La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) a décidé de s’autosaisir. Le verdict de cette instance de régulation est attendu dans les prochains jours.

Journalistes, société civile et partis politiques, se mobilisent pour dénoncer cette dérive. Sur la toile, plus de 1350 journalistes ont signé une pétition en ligne demandant à la HACA de pénaliser ladite chaîne.

Pour sa part, Choumicha Chafay répond avec délicatesse aux propos violents de l’animateur. Elle a publié une photo sur Twitter, dimanche 7 juillet, en compagnie de la championne olympique Nawal Moutawakkil et de la directrice de l'information à 2M, Samira Sitail, où elle a écrit « Pour digérer l’élimination des Lions de l’Atlas et comme on est bonnes qu’à faire la cuisine, et bien me voilà aux fourneaux avec mes amies Nawal El Moutawakel et Samira Sitaïl ».

Radio Mars a publié un communiqué d’excuses, annonçant la prise des sanctions à l’encontre de cet animateur. Ce dernier a été suspendu pendant trois jours. Une sanction qui n’est pas à la hauteur de la faute commise.

Le lendemain de la polémique, l’animateur était en direct à l’antenne pour commenter le match qui opposait le Maroc au Bénin pour le compte des huitièmes de finale de la CAN 2019.