AfriqueActu.radio

Gabon – le correspondant de RFI interdit d’activité

Rédigé le 29/08/2019
RENAUD KOBIA


Yves-Laurent Goma le correspondant de RFI au Gabon dont l’accréditation a été suspendue pour 2 mois par les autorités de Libreville.@gabonactu.over-blog.com

L’autorité de régulation des médias Gabonais a suspendu pour deux mois l’accréditation d’Yves Roland Goma. Le correspondant de Radio France internationale (RFI) est accusé d’avoir produit un article mettant en cause l’intégrité physique du président Ali Bongo Ondimba.

 


C’est le Jeudi 22 Août 2019 que la décision de suspension du journaliste gabonais a été lue sur les antennes de la télévision nationale.

A l’origine de cette affaire, un reportage publié sur le site internet de la radio du monde, relatif à la fête de l’indépendance à Libreville en présence du chef de l’Etat Ali Bongo.

Dans cet article, Yves-Laurent Goma écrit je cite : «Le président de la République ne s’est à aucun moment levé comme autrefois pour saluer les troupes de l’armée lors du défilé militaire», fin de citation.

Selon la Haute autorité de la communication (HAC), le correspondant de RFI dans son papier a utilisé des informations inexactes avec insinuation malveillante, mettant en cause l’intégrité physique du président gabonais.

Ainsi, l’autorité de régulation des médias a suspendu pour deux mois l’accréditation d’Yves-Laurent Goma qui dirige également Gabonactu.com, un site d’information, lui interdisant de facto d’exercer son métier de journaliste au Gabon.

Dans un communiqué publié sur son site internet en fin de semaine dernière, la direction de RFI a déploré le retrait par la HAC, de l’accréditation de son correspondant pour une durée de deux mois.

La radio du monde a rappelé dans ce document, son attachement à la liberté de l’information et a souhaité que son collaborateur retrouve au plus vite son autorisation de travail, afin qu’il continue de couvrir l’actualité gabonaise, comme il le fait sans discontinuer depuis 17 ans.