AfriqueActu.radio

RDC – la correspondante de RFI privée de son accréditation

Rédigé le 03/01/2019
RENAUD KOBIA


RFI regrette le retrait de l’accréditation de sa correspondante et la coupure de son antenne en RDC ©rfi.fr

 

Les  autorités congolaises ont retiré son accréditation à Florence Morice, la correspondante de Radio France internationale (RFI) à Kinshasa et coupé la réception de la radio publique française dans toute la République démocratique du Congo. Ces mesures interviennent à un moment crucial du processus électoral dans le pays, entre l'élection présidentielle du dimanche 30 Décembre 2018 et la proclamation des résultats provisoires prévue le 6 janvier 2019 au plus tard. 


 

Sur les raisons de ces mesures, Lambert Mendé, porte-parole du gouvernement congolais, reproche à Florence Morice, le non-respect du code de bonne conduite des journalistes étrangers pendant les élections et aussi le viol de la loi sur la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Quant à RFI, les autorités de Kinshasa l’accusent d’avoir proclamé des résultats et des tendances, prérogative réservée au seul président de la Commission électorale nationale indépendante(Céni), dans le cadre du processus qui a cours en ce moment dans le pays le plus peuplé d’Afrique centrale.

Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, La radio du monde a exprimé son regret devant cette décision visant son antenne et sa correspondante et a demandé son annulation aux autorités congolaises qui en retour, ont promis d’examiner ce recours.

Communiqué à retrouver en pièce jointe.


RFI_RDC_Florence Morice.pdf RFI_RDC_Florence Morice